Corneliu Coposu Fan Page

[FR] Le mot du président du PNT-CD, M. Corneliu Coposu – Meeting Ploieşti 21.05. 1991, traduit par PML

Înapoi la 'Creștin-Democrație'

(RO: Cuvântul Preşedintelui PNŢ-CD, dl. Corneliu Coposu - Miting Ploieşti 21.05.1991)
(EN: The word of President of PNŢ-CD, mr. Corneliu Coposu - Miting Ploieşti 21.05.1991)

„Nous sommes ici pour souligner un an de mensonges, de l'insolvabilité, de la pauvreté. Le gouvernement d'imposteurs qui ont confisqué de notre jeune génération la révolution et se sont engagés à remplir un programme pour que la Roumanie sortir de l'impasse a été faillite. Toutes les actions qu'ils ont menées ont abouti à échoué. Les magasins sont vides. Le prestige du pays à l'extérieur est totalement détruit. Nous représentons une conception signée dans l'histoire de notre tradition. La vraie démocratie, le patriotisme éclairé, la justice sociale et l'éthique chrétienne. Nous n'avons pas découvert la démocratie après la révolution. Pour sauvegarder les institutions démocratiques, nous avons subi des centaines d'années de prison. Le plus précieux d'entre nous sont morts entre les murs des prisons. Nous n'avons pas promouvoir un patriotisme circonstancielle, nous avons le patriotisme et l'amour réel pour notre pays dans nos cœurs. Nous ne recevons pas des leçons de démocratie et de patriotisme de personne, beaucoup moins à partir d'un groupe de nomenklatura, de ceux qui servilité la dictature. Nous avons demandé et demandez avec le pays que toute la législation inspirée de la période du communisme à être abrogée. Nous considérons nulle et non avenue l'abdication de Sa Majesté le Roi Mihai et nous exigeons le remboursement de tous les droits et de tous les biens confisqués abusivement par le pouvoir communiste, nous demandons le remboursement de tous les droits interdits pendant la dictature.

Nous avons une alternative pour la sorti du pays de l'impasse. Ce gouvernement qui ne peut pas bénéficier d'un soutien dans le pays et de crédibilité à l'étranger marque le pas et il est incapable de sortir le pays de l'impasse. Nous avons demandé et nous demandons à nouveau un gouvernement indépendante qui peut assurer des élections libres et qui peut remplacer ce parlement, qui n'est pas représentatif du tout, avec un parlement authentique du pays, pour que notre pays parviennent à gagner de la crédibilité à l'étranger et la stabilité à l'intérieur. Unis nous réussissons. Par nous tenir côte à côte, tous ensemble, animé par le sentiment de l'amour pour la nation et de désir de vivre libre, heureux, nous serons en mesure de tirer vers le bas la nomenclature perché à la tête du pays.”

Articol citit de 1106 ori.

Alte articole